À propos

Je m’appelle Aurélie et j’aime les premiers jours de Printemps lorsque la nature quitte sa mélopée hivernale, les paysages horizontaux, infinis, à perte de vue, l’odeur de l’herbe coupée, plonger ma main dans le sable chaud. J’aime les mécanismes de l’esprit et me perdre dans les méandres de mes rêveries. Je voudrais vivre dans le Paris d’Amélie Poulain ou dans les couleurs flamboyantes d’un Wes Anderson. Adolescente, j’ai lu Jane Eyre (presque) sans interruption jusque sous la douche. Je développe des obsessions pour certains passages de livres, scènes de films, tirades, répliques, citations ou airs de musique qui m’habitent longtemps. La dernière en date consiste à m’enivrer compulsivement de l’envoutante Sonate Pacifique du groupe L’impératrice sur laquelle je m’imagine faire du roller disco.